Blog de Romanian-Wind Alors, qu'on me l'amène, tout palpitant, tout frissonnant de la tête aux pieds ; qu'on me jette entre ses bras, à ses genoux ; et il pleurera, et nous pleurerons, et il sera éloquent, et je serai consolé, et mon c½ur se dégonflera dans le sien, et il prendre mon âme et je prendrai son Dieu. [Victor Hugo]


[ Fermer cette fenêtre ]